Crédit Agricole SA : une approche fun pour faire respecter
la procédure de création d’appli…

Créer une appli mobile pour simplifier la vie des clients et améliorer leur expérience produits et services, est devenu monnaie courante pour les entreprises… Encore faut-il respecter certaines règles pour que cette expérience ne se transforme pas en déconvenue, ou pire, en échec pour les clients comme pour l’entreprise. C’est à cela que le Crédit Agricole SA consacre cette vidéo animation sur tableau blanc, qu’il adresse aux collaborateurs concernés. L’objectif est tout à fait atteint avec une histoire “sérieuse”… très fun.

Transcript

Loïc est affolé. Il doit présenter au comité de direction un feedback sur la nouvelle application mobile de l’entreprise, déployée dans les stores il y a plus d’un mois.
Or, les notes et commentaires sont désastreux et le taux de désinstallation de l’application est important. Cerise sur le gâteau : un hackeur a pénétré dans le système d’information de l’entreprise via l’appli.
 
Céline, qu’il appelle à la rescousse, demande à voir les commentaires des mobinautes.
Le premier client reproche d’avoir deux applications similaires à sa disposition et ne souhaite pas perdre son temps à devoir choisir.
 
Céline explique à Loïc qu’avoir deux applications mobiles qui offrent en partie les mêmes fonctionnalités, c’est déroutant pour un mobinaute. Mieux vaut refondre une application existante, plutôt que de créer une application partiellement redondante.
 
Le deuxième commentaire est carrément cassant !
« Nul ! L’application vide la batterie très rapidement .»
 
Céline montre à Loïc comment une application doit être construite pour ne pas trop solliciter les ressources du smartphone ; batterie, espace du disque dur, CPU…
 
Céline continue sa lecture et… les commentaires ne sont guère mieux. « Application inutile ! Elle n’a même pas les fonctionnalités de base que l’on retrouve chez la concurrence. »
Ou encore : « Trop de bugs ! Application à bannir ».
Et le pompon : « Application facilement hackable !!!! »
 
Comment son application a-t-elle pu se faire hacker, s’interroge Céline ?
« J’espère que tu as contacté ta DSI dès le début, pour veiller à ce que les normes de sécurité, tout comme les autres normes Groupe, soient respectées ? » lui dit-elle.
 
En plus, ta DSI peut aussi te faire bénéficier de l’écosystème du Groupe comme : des retours d’expérience d’autres entités ou des offres de services communautaires du Groupe !
 
Puis, elle ajoute :
« Tu as pensé à :
– allouer un budget pour faire vivre ton appli ?
– à faire mettre des indicateurs pour piloter la performance de l’appli afin d’assurer une amélioration continue de l’expérience utilisateur ?
– à faire… »