microlearning par videotellingC’est la nouvelle révolution dans le domaine de l’apprentissage à distance. Le microlearning se trouve brusquement sous les feux des projecteurs. Pourtant, il n’est pas nouveau. Qui n’a jamais regardé un tutoriel vidéo pour maîtriser une astuce d’Excel, apprendre une série d’accords à la guitare ou cuisiner un moelleux au chocolat ? Pourquoi alors le microlearning vient brusquement sur le devant de la scène de l’e-learning ?

 

Le microlearning : définition

Le microlearning est un concept de formation à distance qui s’appuie sur un module de connaissance court (d’une durée moyenne de 3 à 5 minutes) centrée sur une notion précise avec un objectif défini. C’est de la connaissance à déguster par petits  morceaux, en anglais nuggets, non pas dans un fast-food mais plutôt pour un fast knowledge, un savoir rapidement digéré. Ces formations courtes s’appuient sur les technologies 2.0, et elle peuvent, en dehors du format vidéo, se trouver sous forme d’économiseur d’écran, de questionnaire à choix multiple envoyé par SMS ou encore d’un flux RSS donnant à apprendre un nouveau mot par jour (pour assimiler des langues étrangères par exemple).

 

Pourquoi de plus en plus d’entreprise adopte-t-elle le microlearning ?

 

Comme tout concept nouveau, le microlearning a connu plusieurs phases. De l’expérimentation, il entre à présent dans sa phase de maturité. C’est une petite révolution dans le domaine de la formation professionnelle. Voici pourquoi :

 

1. Moins chronophage :

 

C’est de loin le plus grand avantage du microlearning. L’employé peut tout en travaillant, inclure une courte période de formation. Il peut également sélectionner la période la plus propice, dans sa journée, pour se former. Ainsi la formation e-learning n’empiète plus sur le temps de production. Et en même temps, l’employé devient progressivement de plus en plus compétent.

 

2. Une connaissance facile d’accès :

 

Les modules d’apprentissage en ligne peuvent être consultés sur un ordinateur portable, une tablette ou un smartphone. Le microlearning, c’est la formation qui bouge en même temps que l’apprenant. Les modules d’apprentissage sont aussi plus faciles à déployer dans l’entreprise. Il est extrêmement simple à mettre en place à travers une plateforme e-learning (ou plateforme LMS – Learning Management System, logiciel web dédiée à la formation en ligne) intégrée au réseau de l’entreprise.

 

3. Plus facile à mémoriser :

Parce qu’il utilise la vidéo, qui combine le texte, le son et l’image, l’enseignement en microlearning se retient mieux et plus longtemps. En effet, l’information est 50% mieux mémorisée quand on combine l’audio et le visuel.

 

4. Plus économique :

Comme c’est plus court, c’est aussi moins cher. Le microlearning a un coût est inférieur aux autres enseignements à distance. Il permet de faire l’économie d’un formateur, à moins de présenter une offre de formation alliant présentiel et distanciel (comme dans le blended learning). Et en même temps, le ROI (retour sur investissement) est meilleur car il n’y a pas de baisse de production due au temps d’apprentissage.

 

5. Plus efficace :

Comme l’apprenant se forme à une tâche à la fois, à un élément de connaissance qu’il peut ensuite immédiatement mettre en application, le cours en ligne qu’il reçoit est plus efficace. Le microlearning permet aussi d’adapter le cursus et le niveau de difficultés pour chaque employé, introduisant des étapes d’apprentissages supplémentaires si nécessaires. Enfin, on peut l’utiliser comme Performance Support Tools (PST), outils de soutien à la performance.

 

6. Centré sur l’apprenant :

L’apprentissage microlearning est granulaire. C’est-à-dire que chaque module est indépendant. L’apprenant peut ainsi s’organiser comme il le souhaite et personnaliser son plan de formation. Cette souplesse est un bénéfice très apprécié et déterminant dans le choix de cette formation digitale. On parle également d’autoformation, permettant une plus grande autonomie du collaborateur.

 

Les modules sont élaborés dans des scénarii d’apprentissage avec une approche globale, progressive et itérative. Ils collent aux réalités du travail et prennent en compte le confort de l’employé. Le microlearning gagne en popularité parce qu’il permet un équilibre inédit entre le gain de performance à travers une formation continue et le maintien d’une activité régulière des employés.

 

Que demander de plus ? Bon, en fait, il y a un plus ! A travers une étude, le Dr Wiseman a découvert que le message en vidéos dessinées (animation sur tableau blanc) est mieux mémorisé (+15%) comparé au format de vidéo classique (une personne qui parle). Et cela concerne toutes les catégories d’âge. Le plus, c’est de concevoir un microlearning utilisant la pédagogie de la whiteboard animation. Cela ajoute du fun et du dynamisme à des modules vidéos souvent ternes. Ce format innovant peut aussi intégrer de l’interactivité (lien cliquable, quiz, etc.) pour vous donner le meilleur de l’e-learning.

 

Fruit des nouvelles technologies, le microlearning permet d’initier ses équipes aux bonnes pratique de la transformation digitale, à des cours de langues, ou aux développements des compétences managériales. En réalité, les possibilités de ce mode de formation elarning sont quasi infinies.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.