01 75 85 83 54

6 bonnes raisons de choisir le microlearning pour vos formations professionnelles

microlearning par videotelling

C’est la nouvelle révolution dans le domaine de l’apprentissage à distance. Le microlearning se trouve brusquement sous les feux des projecteurs. Pourtant, il n’est pas nouveau. Qui n’a jamais regardé un tutoriel vidéo sur son mobile, tablette ou ordinateur, pour maîtriser une astuce d’Excel, apprendre une série d’accords à la guitare ou cuisiner un moelleux au chocolat ? 

Pourquoi alors le microlearning vient brusquement sur le devant de la scène de l’e-learning ?


Dans le monde de la formation d’aujourd’hui, impacté par l’actualité, où les apprenants sont aussi de très grands consommateurs de vidéos et d’images et où le télétravail a rendu flou la limite entre temps de travail et de formation, le microlearning semble s’être imposé comme le moyen le plus flexible pour répondre aux attentes et besoins des collaborateurs.

Le microlearning : définition

Le microlearning est un concept de formation à distance qui s’appuie sur un module de connaissance court (d’une durée moyenne de 2 à 6 minutes) centrée sur une notion précise avec un objectif défini. Pour les apprenants, c’est de la connaissance à déguster par petits morceaux, en anglais nuggets, non pas dans un fast-food mais plutôt pour un fast knowledge, un savoir rapidement digéré. Ces formations courtes ou micro formations, s’appuient sur les technologies 2.0, et elles peuvent, en dehors du format vidéo, se trouver sous forme de contenu interactif, de questionnaire à choix multiple envoyé par SMS ou encore d’un flux RSS donnant à apprendre un nouveau mot par jour (pour assimiler des langues étrangères par exemple), entre autres.

 

Ce type de micro apprentissage est un format d’elearning ou formation à distance de durée réduite ; et afin de faire passer et comprendre les informations, il doit être d’autant plus précis, pertinent et impactant. Encore faut-il savoir maîtriser les codes d’écriture et de conception de ce type de contenu. Préférez une agence de professionnels en digital learning pour vous accompagner sur un tel challenge.

Pourquoi de plus en plus d’entreprise adopte-t-elle le microlearning ?

Comme tout concept nouveau, le microlearning a connu plusieurs phases. De l’expérimentation, il entre à présent dans sa phase de maturité. C’est une petite révolution dans le domaine de la formation professionnelle.
Voici pourquoi :

1. Moins chronophage :

C’est de loin le plus grand avantage du microlearning. L’employé peut tout en travaillant, inclure une courte période de formation, depuis son mobile par exemple. Il peut également sélectionner la période la plus propice, dans sa journée, pour se former. Ainsi la formation e-learning n’empiète plus sur le temps de production et la gestion du temps est plus souple, plus adaptable. Et en même temps, l’employé devient progressivement de plus en plus compétent.

2. Une connaissance facile d’accès :

Les modules d’apprentissage en ligne peuvent être consultés sur un ordinateur portable, une tablette ou un smartphone. Le microlearning, c’est la formation qui bouge en même temps que l’apprenant, la plupart du temps ce sont des formats asynchrones, consultables à n’importe quel moment. Les modules d’apprentissage sont aussi plus faciles à déployer dans l’entreprise par les collaborateurs. Il est extrêmement simple à mettre en place à travers une plateforme e-learning (ou plateforme LMS – Learning Management System, logiciel web dédiée à la formation en ligne) intégrée au réseau de l’entreprise.

3. Plus facile à mémoriser :

Parce qu’il utilise la vidéo, qui combine le texte, le son et l’image, l’enseignement en microlearning se retient mieux et plus longtemps. En effet, l’information est 50% mieux mémorisée quand on combine l’audio et le visuel. La scénarisation, la création d’un univers graphique sur mesure, l’ajout d’interactivité, le storytelling ou l’animation sont des pistes pour améliorer l’expérience des collaborateurs apprenants, éviter tout sentiment de lassitude et au contraire, marquer les esprits.

4. Plus économique :

Comme c’est plus court, c’est aussi moins cher. Le microlearning a un coût inférieur aux autres enseignements à distance. Il permet de faire l’économie d’un formateur, à moins de présenter une offre de formation alliant présentiel et distanciel (comme dans le blended learning). Et en même temps, le ROI (retour sur investissement) est meilleur car il n’y a pas de baisse de production due au temps d’apprentissage.

5. Plus efficace :

Comme l’apprenant se forme à une tâche à la fois, à un élément de connaissance qu’il peut ensuite immédiatement mettre en application, le cours en ligne qu’il reçoit est plus efficace. Le microlearning permet aussi d’adapter le cursus et le niveau de difficultés pour chaque employé, introduisant des étapes d’apprentissages supplémentaires si nécessaires, des activités et interactivités pour améliorer la transmission d’informations. Enfin, on peut l’utiliser comme Performance Support Tools (PST), outils de soutien à la performance.

6. Centré sur l’apprenant :

L’apprentissage microlearning est une solution granulaire. C’est-à-dire que chaque partie du module elearning initial est indépendant. L’apprenant peut ainsi s’organiser comme il le souhaite et personnaliser son plan de formation. Cette souplesse est un bénéfice très apprécié par les salariés ; c’est souvent déterminant dans le choix de cette formation digitale. On parle également d’autoformation, permettant une plus grande autonomie du collaborateur.

 

Les modules sont élaborés dans des scénarii d’apprentissage avec une approche globale, progressive et itérative. Ils collent aux réalités du travail et prennent en compte le confort de l’employé. Le microlearning gagne en popularité parce qu’il permet un équilibre inédit entre le gain de performance à travers une formation continue et le maintien d’une activité régulière des employés. Il s’adapte également à la demande de contenus courts, consommables rapidement, accessibles sur mobile, interactifs et dynamiques où les informations ne sont plus ou plus totalement descendantes.

Que demander de plus ?

Bon, en fait, il y a un plus ! A travers une étude, le Dr Wiseman a découvert que le message et les connaissances en vidéos dessinées (animation sur tableau blanc) sont mieux mémorisés (+15%) comparé au format de vidéo classique (une personne qui parle). Et cela concerne toutes les catégories d’âge. Le plus, c’est de concevoir un microlearning utilisant la pédagogie de la whiteboard animation ou du motion design. Cela ajoute du fun et du dynamisme à des modules vidéos souvent ternes. Ce format innovant peut aussi intégrer de l’interactivité (lien cliquable, quiz, etc.) pour vous donner le meilleur de l’e-learning.

 

Fruit des nouvelles technologies, le microlearning permet par exemple, d’initier ou former ses équipes aux bonnes pratiques de la transformation digitale, à des cours de langues, à la nouvelle règlementation, ou aux développements des compétences managériales. En réalité, les possibilités de ce mode de formation elearning et les connaissances assimilables par ce biais sont quasi infinies.

 

Bon d’accord, mais qui est capable d’être rédacteur, storyteller, concepteur pédagogique, réalisateur, motion designer, monteur et comédien voix off en même temps ? Quel est le moyen de transmettre à vos collaborateurs des connaissances et des concepts pour aboutir à une micro compétence effective, en passant par une réelle immersion, une bonne mémorisation et que ce soit un succès avec un réel ROI

Une somme d’experts dans chacun de ces métiers… probablement, mais pas que !

Vous pourriez partir à la conquête de Malt que vous ne parviendrez pourtant pas à aboutir à un contenu qui ravirait vos apprenants devenus exigeants.

Alors que manque-t-il à la recette
du Videolearning parfait ?

Le plus difficile des métiers : la gestion de la production, le chef d’orchestre, celui qui sait et dit quand, qui, combien, où, comment et dans quel dosage, celui qui fait le lien entre les artistes, le concepteur pédagogique, le directeur artistique, le réalisateur, le client, celui qui maîtrise LE moyen, LA méthode, LE process. C’est celui qui guide et distille les informations nécessaires au bon moment, qui s’assure que le contenu soit celui qui doit être, à l’étape précise attendue, etc.

Voilà pourquoi l’agence digitale learning existe. Et si cette agence est aussi un studio de création audiovisuel et graphique depuis 8 ans et un organisme de formation (Qualiopi), vous pouvez vous détendre, votre projet est entre de bonnes mains.

VideoTelling / VideoLearning a réalisé plus de 4000 projets sur mesure en 8 ans, grâce à un process éprouvé.

Sommaire

Votre devis en 30 sec.

Venez à notre rencontre au salon
Learning Technologies

Paris Porte de Versailles - Hall 3 - Stand F72

Mercredi 18 et Jeudi 19 mai 2022, de 9h à 18h

Prenez rdv, un cadeau vous attend sur notre stand.

Discutons de votre projet au salon Learning Technologies.



J’ai une question auparavant❓
Discutons de votre projet au salon Learning Technologies.



J’ai une question auparavant❓
image learning tech

Politique de confidentialité

En validant l’envoi de ce formulaire, vous reconnaissez avoir pris connaissance des informations ci-dessous :

 

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par VideoTelling afin de pouvoir vous recontacter, répondre à vos questions, vous proposer des offres de services correspondant à vos besoin et vous informer des actualités de VideoTelling le cas échéant. Les données sont conservées pendant 3 ans.

 

Vous pouvez accéder aux données vous concernant, les rectifier, demander leur effacement ou exercer votre droit à la limitation du traitement de vos données. Pour exercer ces droits ou pour toute question sur le traitement de vos données dans ce dispositif, vous pouvez contacter notre délégué à la protection des données à eric@videotelling.fr

Téléchargez notre livre blanc sur la vidéo explicative

livre-blanc whiteboard
  • Hidden