Réussir son film d’entreprise / institutionnel

La communication audiovisuelle est plus que jamais omniprésente. Aujourd’hui plus qu’hier, le public est assailli d’images. Il consomme quotidiennement des photos, des vidéos, des films d’animation, etc. Il est donc devenu plus exigent. Comment réaliser un film institutionnel qui soit vu et qui retienne l’attention ? Comment éviter qu’il ne subisse la dure du loi du zapping ?

 

Nous allons définir 6 points clés à connaître pour faire la différence et marquer les esprits. Ils reposent sur l’expérience du métier. ils se basent aussi sur une observation minutieuse des attentes des spectateurs à propos de la production vidéo. Ils vont permettre d’économiser du temps et de l’argent en obtenant du premier coup des films d’entreprise bien conçus et efficaces.

  1. Choisissez une agence de communication à l’écoute
  2. Concevez un film visuellement innovant
  3. Imaginez un film court
  4. Racontez une histoire
  5. Faites storyboarder votre vidéo
  6. Obtenez un bon référencement

Un film institutionnel ou film d’entreprise est un film de communication interne ou externe d’une société, association, institution ou d’un groupe.

Source : Wikipedia

 

Demandez

votre devis

gratuitement !





1. Choisissez une agence de communication à l’écoute

 

Nous aurions pu dire : choisissez une bonne agence de communication. C’est évident. Mais qu’est-ce qui permet de savoir qu’elle est bonne ?

 

Tout commence par l’écoute. Préférez une agence de production audiovisuelle qui favorise dans son process l’écoute et les échanges, et qui vous associe à toutes les étapes de sa chaîne de production.

 

Le process doit lui-même être simple et limpide, de la définition du cahier des charges jusqu’à la post production.

Une vidéo corporate, comme on va le voir, comporte plusieurs étapes et il est crucial que l’on puisse intervenir à chaque fois pour maîtriser sa communication d’entreprise, discuter des détails, rebondir sur les idées proposées. Vous obtenez les corrections que vous jugez nécessaires.

 

Mais la société de production audiovisuelle doit aussi être à l’écoute de ce qui se fait en termes de films d’entreprise, spots publicitaires, courts métrages, clips vidéo et même web tv. La veille technologique est le secret de ceux qui dominent leur profession, parce qu’ils n’arrêtent jamais d’apprendre et de se former.

 

La communication marketing évolue tout le temps. On voit régulièrement des nouvelles tendances et des nouveaux outils apparaître. Le cinéma d’animation inspire beaucoup la publicité vidéo, comme par exemple Uncle Ben’s.

 

Une agence audiovisuelle qui fait de la veille entretient sa créativité. Cela se reflétera dans son catalogue, à travers la diversité des types de films vidéos proposées.

2. Concevez un film institutionnel visuellement innovant

 

Vous avez peu de temps pour créer un impact sur vos prospects. Et le spectateur doit avoir envie de regarder votre vidéo corporate. Sinon, il ira voir ailleurs.

 

Que ce soit en arrivant sur votre site internet, sur le fil d’actualité de Facebook ou d’un autre réseau social, la première chose que l’internaute voit d’une vidéo, c’est la miniature. il s’agit de l’image vignette figée. Celle-ci doit être représentative du contenu de votre film d’entreprise. Optez d’entrée de jeu pour un visuel innovant qui va attirer l’attention du spectateur.

 

Vous pouvez mettre le paquet sur les moyens techniques, utiliser des effets spéciaux ou même une prise de vue aérienne. Cela signifie également d’avoir un gros budget.

 

Vous pouvez aussi choisir de réaliser un film d’animation. L’’animation coûte souvent moins cher (à l’exception de l’animation 3D de luxe). Elle offre aussi une plus grande latitude que le film. Le motion design ou la whiteboard animation, parce qu’ils donnent plus de place à une communication créative, séduisent et intriguent le public. C’est un bon moyen de sortir du lot et affirmer avec un graphisme original l’identité de votre entreprise.

 

Bref rappel :

 

Le motion design, c’est de la « conception graphique animé ». C’est l’art de rendre vivant un graphisme (des images, des symboles ou du texte) à travers l’animation. Il est effectué par un motion designer.

 

La whiteboard ou animation sur tableau blanc, c’est la captation d’un illustrateur qui dessine au fur et à mesure une histoire. La vidéo est ensuite accélérée par le monteur et on y ajoute une voix off.

 

Si on utilise un logiciel pour imiter l’animation whiteboard, on parle alors de scribing vidéo. Dans ce cas, l’illustrateur ne dessine pas sur un tableau blanc mais effectue les illustrations sur ordinateur. Le logiciel ajoute alors une fausse main qui suit le trait.

Un exemple de vidéo institutionnel faites en scribing vidéo

 

3. Imaginez un film institutionnel court

 

Il existe des films institutionnels qui durent entre 5 et 10 minutes. Les études montrent que la durée optimale d’une vidéo est d’1 minute 30 à 2 minutes 30 maximum. Pourquoi ? C’est la durée moyenne du temps d’attention humaine. C’est donc la durée que notre agence recommande pour votre film corporate ou votre spot tv.

 

Les spectateurs zappent facilement et rapidement d’un contenu à l’autre. Avec une stratégie marketing basée sur des films courts, vous avez plus de chance que le film vidéo soit regardée jusqu’au bout.

 

Faire une vidéo courte va aussi faciliter sa diffusion. Elle entraîne souvent un plus grand nombre de vues et favorise l’engagement. Or, ce sont là deux critères importants pour le référencement sur les moteurs de recherches comme Google.

 

Pour vos films de communication externe, vous pouvez aussi découper une grande vidéo en épisodes, voire créer une web série. Multiplier les vidéos contribuera aussi à un meilleur référencement.

4. Raconter une histoire

 

Le storytelling, l’action de raconter une histoire, est une évolution récente de la communication digitale. Il s’agit d’adapter l’immémorial « il était une fois » aux films institutionnels.

 

Il regroupe plusieurs avantages par rapport au film publicitaire classique. Ce dernier propose une solution à une problématique dans un court laps de temps. Le storytelling, à l’inverse, prend son temps. Il permet de capter l’attention du spectateur en touchant son goût hérité de l’enfance pour les histoires.

 

Une scénarisation supportée par une histoire, qui atteint le cœur du public, voilà ce qui fait un bon film. Une histoire rend aussi votre message plus facile à mémoriser.

Avec une histoire, votre film d’institution devient plus captivant

 

5. Faites storyboarder votre vidéo

 

A quoi ressemblera votre film d’entreprise ? Avant que la moindre image ne soit tournée, il est crucial que vous puissiez avoir une idée précise du résultat final.

 

Dans le cinéma, c’est à cela que sert le story board. C’est une sorte de bande dessinée qui permet de représenter le film. Chaque plan y figure. C’est à cette étape que vous pouvez faire les dernières modifications que vous souhaitez.

 

Après cela, on tourne et il n’y a pas de retours en arrière possible (à moins de tout filmer à nouveau, ce qui alourdira votre budget). Vous devriez exiger un storyboard pour chaque projet.

6. Obtenir un bon référencement

 

Une fois le film d’entreprise réalisée, on le diffuse ! C’est pour le promotionnel que le film a été réalisé en premier lieu. Vous pouvez le transférer sur Youtube, Dailymotion et Viméo, s’il s’agit d’une vidéo d’entreprise pour votre communication externe.

 

Il existe un savoir-faire pour optimiser votre référencement. Tout d’abord, choisissez bien le titre de votre film institutionnel. Celui-ci devrait comporter les mots clés emblématiques de votre communication globale.

 

Ces mots clés doivent aussi être ceux recherchés par les internautes, vos futurs prospects. Vous pouvez utiliser Google trends et le générateur de mots clés de Google.

 

Diffuser votre film sur les réseaux sociaux. L’algorithme de Facebook met favorise les  vidéos. Vous pouvez en faire une publicité Facebook. ce sont les nouveaux médias et ils ont supplanté la télévision.

 

Il existe encore d’autres astuces et nous recommandons de faire appel à un professionnel à cette étape. La façon de nommer le fichier vidéo, le descriptif, l’ajout de la transcription, etc. tout cela fait partie de l’art de l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO pour Search Engine Optimization).

 

Rappelez-vous que 50% des acheteurs sont plus confiants après avoir regardé une vidéo. Rassurez vos prospects, informez-les, éduquez de manière amusantes et efficaces avec des films institutionnels réussis. Après tout, c’est votre image de marque !

Demandez

votre devis

gratuitement !





D