01 75 85 83 54

La production de vidéos en Motion design

La vidéo prend de plus en plus d’importance sur internet. Elle représente le meilleur moyen de faire comprendre quelque chose rapidement à une large audience. Les internautes ne lisent pas forcément le texte sur une page internet. Ils survolent les publications sur les réseaux sociaux. MAIS ils regardent les vidéos.


Et les vidéos explicatives en motion design ont un cachet particulier. Le motion graphics design ou motion design est une technique d’animation qui consiste à donner du mouvement à des images. 

Pourquoi avoir recours au motion design ?

Il est très utilisé en vidéo pour plusieurs raisons.

  • Il est simple à réaliser. Il ne nécessite pas une grosse logistique de tournage.
  • Il est efficace pour faire passer un message tout en l’illustrant.
  • Il sert aussi bien la communication interne que la communication externe.
  • Il est bien adapté à l’ère digitale.

Ce n’est pas juste une impression. Cela se vérifie dans les chiffres.

  • Une vidéo dans une newsletter augmente le taux de clic de 96%
  • Inclure une vidéo sur une page web donne 50 fois plus de chance d’être classé dans les 1ers résultats de recherche
  • Sur les réseaux sociaux, une publication avec une vidéo obtient 2 fois plus de résultats qu’une publication avec une photo.
Comme c’est un média très apprécié, on la partage volontiers.


Bien qu’elle nécessite un effort moindre (comparé à la lecture d’un texte) de la part de celui qui la visionne, elle peut susciter un engagement plus grand !


Son pouvoir réside également dans le fait de donner une illustration concrète à un message abstrait au départ.


Cela fait longtemps maintenant que l’animation n’a plus forcément un caractère “cartoon”. Le motion design est désormais très utilisé dans la communication corporate.

Les différents styles utilisés dans le motion design

L’animation 3D

Cette technique permet de créer tout un monde virtuel en images de synthèse (conçues sur un ordinateur). Cela offre des possibilités immenses.
On utilise en plus des logiciels de 3D, d’autres pour la modélisation, l’éclairage, le rendu. Les plus connus sont : 3ds max, Maya, Blender… On peut avoir des rendus très réalistes ou au contraire très fantaisistes.

Le jeu avec les volumes permet de conférer plus de relief à l’univers créé. Cette technique donne l’impression de pouvoir s’y plonger.

Le flat design

Vous avez surement vu des vidéos utilisant cette technique. Elle est TRÈS à la mode. Elle se caractérise par des formes simples, sans effet de texture ni de volume. Il repose sur des aplats de couleurs. On pourrait le traduire d’ailleurs par “design plat”.

Clair, simple, il permet de faire passer un message en allant à l’essentiel, tout en gardant le côté dynamique du motion design.

L’animation typographique

Là encore, la technique est très en vogue. On donne vie aux lettres qui composent les mots qui apparaissent à l’écran. Un fond de couleur uni, des phrases ou des mots qui défilent, une animation rythmée avec éventuellement une musique appropriée : c’est la simplicité du message alliée à l’énergie de la vidéo.

On peut ainsi créer une sorte de vidéo infographie sur une thématique ou bien sur son entreprise.Tout dépend du projet, de l’objectif de la vidéo, de la cible, et aussi de son budget. Lorsqu’on nous parle d’un projet, nous commençons par poser des questions. L’écoute est la première et une des plus importantes étapes dans la création d’une vidéo corporate.

Pour en savoir plus, parlez-nous de votre projet !

Etapes clefs de la création d’une vidéo en motion design

Une vidéo d’entreprise en motion design commence par l’étape de la préproduction avec :

  • Le brief : regroupant vos objectifs, cibles, support utilisé, durée appropriée, style et tonalité, le calendrier, etc.
  • Le scénario : vous savez ce que vous voulez, maintenant il s’agit d’écrire le déroulement.
  • Le storyboard : une vidéo en motion design, c’est avant tout une succession d’images animées. Avec le storyboard, vous avez une vision imagée de la vidéo web en totalité.
  • La préparation des éléments : une fois le storyboard fait, vous avez une vision de tout ce qu’il faut préparer.

Ce n’est qu’après tout cela que vous pourrez passer à l’étape production avec :

  • L’animation : une fois tous les éléments et dessins créés, vous pouvez les animer.
  • L’audio : il s’agit ici des contenus voix off et de la musique de fond.
  • Les finitions : une fois l’animation et le sound réalisés, vous devez superposer les deux. Il faut que cela soit rythmé et qu’à chaque scène corresponde exactement le bon son.
Une fois que toutes ces étapes sont passées, il sera alors temps de passer aux retouches. Si votre projet a été suffisamment préparé en amont et que toutes les parties se sont comprises, le moment dédié aux retouches devrait être très réduit, et le budget alloué à ce projet aussi.

Zoom sur le styleframe

Styleframe : qu’est-ce que c’est ?

 

Entre la préproduction et la production finale, il y existe plusieurs étapes. Parmi celles-ci, vous retrouverez le styleframe ou la représentation graphique d’une séquence du script. On confond souvent celle-ci avec le moodboard ou le storyboard. Il s’agit d’une étape à mi-chemin entre les deux. 

 

Le styleframe représente la maquette et l’ambiance d’une séquence précise.

Le storyboard constitue la maquette complète avec tous les détails importants de toutes les séquences..

Tandis que le moodboard permet de définir l’univers général du projet.

 

Notez que le styleframe vient après la réalisation du moodboard, et bien avant la réalisation du storyboard. Ainsi, il permet d’avoir une idée précise du résultat final. Sur celui-ci, ce sont généralement les contenus clés du film qui sont représentés. Cela permettra entre autres au client d’avoir une idée et de valider certains détails. 

 

Il s’agit souvent de la direction artistique, du graphisme, des couleurs, des décorations, des types de personnages, etc. Souvent, les aller-retour entre l’agence audiovisuelle et le client se font à ce moment. En quelque sorte, il s’agit de l’étape clé séparant la préproduction de la production à proprement parler.

Zoom sur le compositing

Qu’est-ce-que le compositing ?


Une fois les styleframes validés et le storyboard faits, il est temps de passer à la production proprement dite. Comme vu précédemment, vous pouvez utiliser  diverses formes de vidéo en motion design : cela peut être fait en flat design, avec juste des animations de texte ou encore en intégrant des vidéos/images réelles. 


Dans tous les cas, plusieurs éléments pouvant avoir des sources différentes sont mis ensemble. Le fait d’assembler ou d’agréger ceux-ci représente la technique de « compositing ». L’objectif est d’obtenir un résultat « composite » comme l’indique la technique. Le « compositing » est à la vidéo, ce que le « photo-montage » serait aux images fixes.


L’exemple le plus près serait l’incrustation sur fond vert. D’ailleurs, cela représente le type de vidéo mélangeant animations diverses et images réelles. On parle aussi de compositing même s’il s’agit d’une réalisation faite que de formes, couleurs et typographie. 


Dans les films et longs métrages, le compositing représente la discipline centrale dans la conception d’effets spéciaux. Les outils pour mettre tout cela en œuvre sont variés. Entre autres, il y a After Effects, Nuke, Motion, Flame Fusion et bien d’autres logiciels.

Comment faire du motion design ?

Pour capter l’attention d’un public, les vidéos en motion design sont plus efficaces. Évidemment, pour un résultat optimal, il est préférable de passer par les services d’un professionnel ayant suivi une formation appropriée. Cependant, voici le top 3 des logiciels utilisés par les professionnels à connaitre :

Les logiciels

After Effects est le logiciel par excellence utilisé même par les studios professionnels. Animer n’est pas facile, mais ce dernier propose des plug-ins simplifiant le tout.

Autre grande référence dans le domaine, vous avez aussi Cinema4D. Ce dernier s’adresse tant aux pros qu’aux amateurs qui souhaitent faire des vidéos assez complexes.


Pour les débutants, il existe des logiciels efficaces et facile d’utilisation comme Powtoon.


Votre projet nécessite le recours à service professionnel ? Envoyez-nous un message et discutons ensemble.

Quelques conseils

Voici 5 conseils pratiques pour réussir un projet d’illustration en motion design :
 
  • Penser à exagérer le mouvement. C’est la base même de la vidéo si on traduit le terme « motion ».
  • Utiliser des effets comme le slow in and out qui représente un ralentissement en début et en fin de mouvement. Cela mettra l’accent sur le moment.
  • Ajouter une trajectoire en arc peut aussi valoriser votre vidéo. Cela ajoute l’illusion de la vie aux objets que vous animerez. Ce sera moins rigide et moins mécanique.
  • Vous pouvez également créer une action secondaire qui donnera plus de dimension à l’animation de vos personnages.
  • Enfin, pensez à dessiner en 3D. En effet, il y a des vidéos en mode flat design, mais ceux en 3D sont bien plus en relief et intéressants.

Obtenez une étude gratuite de votre projet

Remplissez le formulaire ci-dessous :

 

Vous préférez nous appeler au 01 75 85 83 54 ?

Ou être rappelé(e) au moment de votre choix ?

Ils nous font confiance :

Notre process de création de vidéo :

Passez votre souris pour en découvrir davantage

le social netword utile pour votre entreprise

vidéo motion design

Nos livres blancs

  • Hidden

Venez à notre rencontre au salon
Learning Technologies

Paris Porte de Versailles - Hall 3 - Stand F72

Mercredi 18 et Jeudi 19 mai 2022, de 9h à 18h

Prenez rdv, un cadeau vous attend sur notre stand.

Discutons de votre projet au salon Learning Technologies.



J’ai une question auparavant❓
Discutons de votre projet au salon Learning Technologies.



J’ai une question auparavant❓
image learning tech

Politique de confidentialité

En validant l’envoi de ce formulaire, vous reconnaissez avoir pris connaissance des informations ci-dessous :

 

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par VideoTelling afin de pouvoir vous recontacter, répondre à vos questions, vous proposer des offres de services correspondant à vos besoin et vous informer des actualités de VideoTelling le cas échéant. Les données sont conservées pendant 3 ans.

 

Vous pouvez accéder aux données vous concernant, les rectifier, demander leur effacement ou exercer votre droit à la limitation du traitement de vos données. Pour exercer ces droits ou pour toute question sur le traitement de vos données dans ce dispositif, vous pouvez contacter notre délégué à la protection des données à eric@videotelling.fr

Téléchargez notre livre blanc sur la vidéo explicative

livre-blanc whiteboard
  • Hidden