Réussis ta transformation digitale ou meurs !

 

transformation digitaleRéussir sa transformation digitale n’équivaut pas à n’importe quel autre changement dans la stratégie d’une marque. La presse devient la caisse de résonance de l’inquiétude de certaines entreprises, où la disruption (stratégie de rupture) a remplacé l’évolution (optimisation de ce qui existe). Maurice Levy, le PDG de Publicis, allait jusqu’à faire cette déclaration pleine de mesure et de sang-froid, en décembre 2014 : « tout le monde a peur de se faire ubériser. » Il est vrai que pour faire face aux nouveaux défis et à l’accélération des innovations, les entreprises doivent maîtriser les bonnes pratiques de l’ecommerce et avoir une stratégie digitale adaptée aux nouveaux enjeux du marketing digital.

 

Un nouveau métier est même apparu, le Chief Digital Officer (le CDO), pour prendre en charge cette transition. Face à cette révolution numérique, au lieu d’attendre que les grands groupes américains ou les start-ups sorties de nulle part, vous ubérisent, vous blablacarisent ou vous amazonisent, voici quelques conseils afin d’utiliser le tsunami digital à votre avantage. La vidéo explicative, c’est le judo du chef d’entreprise.


La transformation digitale, c’est quoi ?


 

Pour une entreprise, une transformation est un changement dans sa forme. Cela peut impliquer un changement de son développement commercial, de la gestion de la relation client, de son organisation ou bien des trois à la fois.

 

Digital est ici un synonyme de « numérique ». On parle donc aussi de « transformation numérique ». Et par « numérique » en fait, on entend « électronique » et « internet ». Le digital désigne la dématérialisation des échanges de données et des transactions financières et de leur traitement grâce aux nouvelles technologies développées autour de l’internet.

 

La transformation digitale, c’est le passage d’une économie traditionnelle à une économie numérique, où la dématérialisation bénéficie à toutes les activités de l’entreprise.

 

Certains articles prétendent que les startups (parce que nées dans le digital) sont favorisées par rapport aux entreprises plus anciennes dans cette transition. Oui mais ! Rappelons que dans les 2 derniers mois, 3 start-ups avec une croissance phénoménale sont en redressement judiciaire (Take eat easy, Save et ChicTypes). Il y a donc aussi des avantages à être une bonne vieille société, une entreprise old school… si l’on sait innover et anticiper les changements nécessaires à une stratégie marketing de notre temps.


La transformation digitale, une chance !


 

En agitant le spectre de la peur, du chômage de masse et en propageant à tout va le terme « ubériser », on en oublie presque que le numérique offre avant tout des opportunités. Le web marketing anéantit les limites de temps (un e-commerce est ouvert 24h/24h, 7j/7) et d’espace (le monde entier est à votre portée). Il anéantit aussi les limites de volume (pas de limitation due aux nombres de commerciaux ou de caissiers disponibles). C’est cet e-business qui caractérise principalement les nouveaux usages du digital marketing.

 

La transformation digitale amène à une refonte du business model.  On doit penser avant tout : expérience utilisateur, produits et services automatisés (ou dans la langue de Zuckerberg, marketing automation), applications mobiles qui apportent un service instantané. On doit pour cela développer de nouveaux outils digitaux et repenser le parcours client.

 

La digitalisation de toute activité s’accompagne d’une stratégie de communication de masse, où le smartphone est roi et où la vidéo est reine. C’est ici qu’entre en scène la vidéo explicative dessinée pour accompagner la conduite du changement et mettre en oeuvre une communication d’entreprise efficace. « Chaque année, nous voyons une diminution du texte… Si je devais parier sur quelque chose, je dirais : la vidéo, la vidéo, la vidéo. » Nicola Mendelsohn, VP Facebook EMEA.

 

Si la vidéo est le présent et l’avenir de votre communication interne, la vidéo explicative dessinée ou film d’animation sur tableau blanc, permet un meilleur référencement. Elle offre également des taux de conversion plus grands que n’importe quel autre type de film, que ce soit pour capter l’attention, retenir des prospects, les convertir en client ou les fidéliser.


Optimiser sa transformation digitale


 

L’expérience client est bien sûr au cœur des problématiques de la transition numérique. Un des énormes avantages du digital, c’est la quantité d’outils disponibles permettant de mesurer et analyser les données que l’on peut récolter sur des prospects ou clients. Ceci permet de personnaliser la communication digitale, affiner la stratégie de marque et augmenter les ventes. La géolocalisation, l’historique de navigation dans le site, l’étude des requêtes effectuées, l’analyse du trafic, l’A/B testing, etc. Toutes ces méthodes se perfectionnent, s’additionnent et se combinent pour gérer le seul véritable trésor de toute entreprise : “sa base de données”. La mode du langage liée à la transformation digitale est que l’on oublie “la base” pour ne parler que de data ou de big data ; la mine d’or du XXIe siècle…

 

Le numérique permet plus d’interactions dans la relation client, notamment à travers les applications sur smartphone et les médias sociaux. Donc tout ce qui permet d’accroître le dialogue entre les utilisateurs et vos produits, ou d’augmenter leur implication dans la vie de la marque rendra votre entreprise plus forte. Intégrer des vidéos dessinées dans son community management donnera lieu à plus de partages et demeure une des clés d’un marketing viral. C’est aujourd’hui le must de tout projet digital.

 

Un enjeu majeur aujourd’hui, est d’associer une marque à de vraies valeurs, d’agir dans la vraie vie, sur de vraies causes et de gagner en notoriété grâce à cela. C’est une des composantes de la fameuse e-réputation de l’entreprise. Peu de marques ont vraiment pris ce virage d’agir sur des causes, pas juste d’en parler dans leur pub… Celles qui le font ont un capital sympathie qui fait la différence sur le long terme. Les marques qui en elle-même portent de vraies valeurs et communiquent dessus ont une longueur d’avance considérable dans notre monde digital. Et le moyen naturel pour faire connaître et expliquer vos valeurs est aussi de créer des vidéos pertinentes, de faire du storytelling en vidéo….


Faire comprendre la transformation digitale


 

Le plus gros challenge de la transition numérique, c’est de faire comprendre à l’ensemble des employés en quoi elle consiste et vaincre la résistance au changement. Et cela peut demander de déployer de gros moyens, si elle concerne des grandes entreprises de 20000 ou 30000 salariés ! Or, c’est absolument vital de fédérer son personnel derrière un changement de cette envergure. Le personnel d’une entreprise est sa richesse la plus précieuse.

 

La dernière technique que nous présentons a été utilisée par plus de la moitié des champions du CAC 40. Il s’agit de la vidéo explicative dessinée comme vidéo de communication interne. D’abord, la vidéo dessinée rassure, à travers son format ludique, le dessin. Elle est idéale pour dédramatiser les problématiques les plus sérieuses.

 

Pédagogique par nature, elle permet d’illustrer les concepts les plus complexes de manière simple. Digitaliser une pratique, expliquer une nouvelle gamme de produits ou de services, mettre en place de nouveaux process… La vidéo d’animation sur tableau blanc permet de comprendre en 1min30 à 2min de quoi on parle.

 

Enfin, la vidéo explicative est un média idéal pour former les équipes à travers des capsules e-learning. Vous pouvez notamment mettre en place une formation en microlearning pour piloter en douceur la mise en place des bonnes pratiques de la transformation digitale.

 

Un des credos de l’entreprise du 21ème siècle, c’est le digital first. Oui, le numérique est une nécessité dans la mesure où internet supplante les autres médias, et tout particulièrement la télévision. D’après une étude de l’IAB (Interactive Advertising Bureau, en français : Bureau de la publicité interactive) publiée le 11 mai 2016, « 62% des spectateurs interrogés ont indiqué qu’ils préféraient regarder ces vidéos produites et diffusées uniquement sur le Web, que les programmes TV diffusés en première partie de soirée. » Pour prendre en main la transformation digitale, apprenez les techniques de combat de la vidéo explicative dessinée et remportez vos premières victoires dans le dojo de l’e-marketing.

  • Téléchargez notre livre blanc

Contact