Spot publicitaire TV

Les spots publicitaires sont présents dans l’ensemble des média de notre quotidien. Sur les réseaux sociaux, le web, au cinéma, à la télévision, à la radio, ils sont partout et sous des formes et formats de plus en plus variés.

 

Les vidéos peuvent être des fictions tournées, des interviews enrichies, des films interactifs courts, des motion design percutants, de la 3D, ou encore de l’animation avancée avec du motion capture, ou bien des mix de tout cela !

 

Le budget peut lui aussi varier du tout au tout en fonction de la technologie de vidéo choisie.

En matière de film publicitaire, le spot TV tient une place particulière.

La télévision est le mass media roi de la deuxième moitié du 20ème siècle.   Par sa popularité et son impact, les marques se doivent d’être d’y être présente.   Mais comment sortir du lot au milieu des nombreuses autres annonces publicitaires ? D’autant que les habitudes des consommateurs changent. Ils ont développé une lassitude et sont de plus en plus imperméables aux messages des spots publicitaires TV.   Il est urgent de s‘adapter aux nouveaux usages, éviter les erreurs classiques des spots TV et de réinventer la pub afin d’atteindre le public. Le spot publicitaire TV est un film court d’une durée approximative de 30 secondes (bien qu’il puisse parfois être plus long ou plus court) présentant un produit ou un service afin de susciter une demande de la part du public.   Diffusé lors de l’écran publicitaire, appelé également « fenêtre », entre deux programmes télévisés ou bien au milieu de ce programme, le prix de l’espace publicitaire dépend souvent du moment de diffusion et des programmes qui encadrent la page de publicité.  
Sur une chaîne nationale, le prix d’un spot de pub TV de 30 secondes varie de 5000€ à 100 000€.
La fourchette est large ! Le prix est fixé en fonction de l’audience attendue. Plus le programme est regardé, plus le coût de l’espace publicitaire est élevé.   Lors de la demi-finale France-Allemagne pour l’Euro 2016, le prix d’un spot publicitaire TV de 30 secondes sur TF1 était de 225 000€.   En 2016, le coût de l’espace publicitaire pendant le Super Bowl, le programme le plus regardé aux Etats-Unis, s’élevait à 5 millions de dollars, soit 4,5 millions d’euros.

 

Voici les publicités passées lors du SuperBowl 2019

 

Les nouvelles générations de consommateurs ont développé une sorte d’insensibilité au message publicitaire. Des réactions de rejets sont mêmes apparues : depuis les autocollants « stop pub » jusqu’aux adblockers sur internet. On peut donc dire que la publicité traditionnelle a échouée. Pourquoi ?

 

Tout d’abord, la publicité est devenue de plus en plus omniprésente. Les pages publicitaires se sont multipliées. Elles se sont rallongées. Ainsi, leur interruption dans le programme choisi par le spectateur est devenue plus importune. Il y a aussi ce détail : la brusque augmentation du son au moment des pubs qui leur confère un caractère agressif. Ces éléments ont naturellement créé une lassitude chez les téléspectateurs. Pour réussir son spot TV, il est impératif de sortir de ce cadre brutal et d’offrir un moment agréable en donnant à son message une dimension légère et fun.

 

Et puis la publicité est entrée dans une surenchère, une débauche de moyens en faisant appel à de grands réalisateurs, de gros moyens de production, des stars du cinéma. Elle a voulu en faire trop et a perdu en crédibilité. Elle a même fini par produire le même écœurement qu’une pâtisserie trop sucrée. 

La réussite de votre spot publicitaire TV dépend du fait d’offrir une expérience visuelle rafraîchissante.

Vous n’avez nul besoin pour cela de vider les caisses de l’entreprise. La Maïf a réussi à marquer les esprits avec une campagne basée sur une esthétique de dessin d’enfants.

 

Enfin, le film publicitaire a eu de plus en plus recours aux instincts bas, utilisant force blondes pulpeuses plus ou moins dénudées et essayant par des tours de passe-passe insensés de les associer à leur produit ou à leur service. Le revers de la médaille, c’est que s’ils accrochent l’attention, il se peut très bien que le spectateur se rappelle de la blonde mais oublie complètement le produit. Une publicité réussie fait appel à l’intellect. Ainsi la vidéo explicative connaît une popularité grandissante car elle répond mieux aux attentes du consommateur qui veut d’abord savoir ce que fait le produit et quel problème il résout.

 

En clair, il faut résolument abandonner la propagande et choisir d’informer le spectateur. Ainsi un spot publicitaire TV qui allie la pédagogie, le fun et une esthétique novatrice a toutes les chances de se démarquer et d’obtenir plus de réponses.Le 26 janvier 2017, l’observatoire de l’e-publicité réalisé par le cabinet d’audit PWC, révélait que la publicité en ligne était passée devant la télévision. Pour l’année 2016, les chiffres des recettes étaient de 29,6 % du marché publicitaire pour le digital, devant la télévision à 28,1 % ou la presse (20,2%). Nous assistons donc à la fin du règne du spot TV, même si celui-ci encore une place importante dans les mass médias.

Aujourd’hui, une campagne publicitaire se décline aussi sur différents canaux. Il peut s’avérer utile de mettre en place un storytelling transmedia, afin d’adapter la publicité à chacun des canaux de diffusion.

Pour concevoir un spot publicitaire TV efficace, il est bon de savoir comment choisir son agence de communication. Comprendre les erreurs passées, les nouveaux usages et répondre aux attentes des consommateurs sont vitaux. Et faire le choix de nouvelles techniques peut s’avérer souvent moins coûteux et plus rémunérateur.

Si vous avez besoin d’un coup de main pour vos spots publicitaires et dans votre marketing en général, c’est par ici 🙂 et si vous voulez découvrir la formation (sur l’une de nos expertises métiers) parmi notre offre qui pourrait vous convenir, c’est par là.

Téléchargez notre livre blanc sur la vidéo explicative

livre-blanc whiteboard