Avec le réseau des opticiens Eyes, c’est vous qui gérez

Le choix de son installation en tant qu’opticien n’est pas toujours facile. Ce choix est d’autant plus important qu’il affecte directement son chiffre d’affaires et son développement.
Lorsque vous choisissez le réseau des opticiens Eyes, la différence est nette, notamment sur deux points : vous restez indépendant sur le choix de vos lunettes et la gestion de votre boutique. En plus, le montant que vous reversez à Eyes est fixe, quel que soit votre chiffre d’affaires…
Le concept optique des opticiens Eyes est nouveau, et la liberté qu’il vous offre ne manquera pas de vous intéresser, tout autant que cette vidéo explicative.

Transcript

Marianne est une opticienne fraîchement diplômée.
Elle hésite entre ouvrir son magasin d’optique en tant qu’indépendante ou en tant que franchisée d’un grand réseau national.
Elle interroge un ami, qui gère depuis deux ans sa propre boutique.
Son CA est d’environ 300 000 €/an, proche de la moyenne des indépendants.
Mais il ne peut payer un salarié et a perdu plusieurs licences de distributions de grandes marques de lunettes car il n’a pas assez de clients.
Une amie lui dépeint son expérience de franchisée dans un grand réseau.
Son CA est d’environ 500 000 € mais elle subit les envois systématiques de lunettes et surtout elle reverse 50 000€ par an à son franchiseur.
Sur un contrat de franchise de 10 ans, cela lui coûtera 500 000€.
En plus elle souhaite ouvrir une seconde boutique, mais il n’y a plus d’emplacements disponibles dans son réseau.
Marianne ne sait que choisir…
Une ancienne camarade opticienne l’invite à l’anniversaire de sa boutique.
Elle est bien placée, on dirait un studio photo.
Elle lui explique qu’elle à un contrat de licence d’enseigne avec EYES.
Mais elle reste indépendante sur le choix de ses lunettes et sur la gestion de sa boutique.
Un développeur dédié a travaillé avec elle pour choisir un emplacement dans la ville qu’elle souhaitait
Elle bénéficie de l’expérience de EYES pour des actions de marketing qui, dès l’ouverture, remplissent sa boutique.
Elle est enchantée car elle a fait 450 000 € l’année d’ouverture.
Elle ne leur versera qu’une somme fixe de 9 600 € par an, peu importe son CA.
Elle peut ainsi embaucher un salarié et, surtout, continuer à vendre des lunettes de grandes marques…
Si, comme Marianne, vous êtes séduit par le concept de EYES,
contactez nous rapidement.