ci-dessus un exemple de vidéo bande dessinée réalisé pour RICOH

D’après Cisco, en 2020 (c’est-à-dire demain), la vidéo occupera 82 % de tout le volume du web. Cela représente plus des trois quarts de la toile ! C’est immense.

 

Le flux audiovisuel d’internet n’est donc pas prêt de se tarir. On peut déjà voir de plus en plus de vidéos dans le mur d’actualité de réseaux sociaux comme Facebook, Linkedin ou Twitter.

 

Le deuxième moteur de recherche après Google, c’est aussi une plateforme vidéo : YouTube.

La prédominance de l’audiovisuel sur le web pose plusieurs problèmes pour les marques.

 

  • comment sortir du lot ? Comment offrir quelque chose de nouveau à son audience ?
  • comment captiver le public alors qu’il a sans doute tout vu et revu ?
  • enfin, comment parvenir à toucher cette audience et à transformer une grande partie de celle-ci en clients potentiels ?

Comment sortir du lot ?

Francois_ Escriva_Illustration_digitale_01

Le premier défi consiste donc à offrir quelque chose d’inédit. Il faut être visuellement surprenant. Or une image léchée ou des effets spéciaux extravagants, ce n’est pas à portée de tous les budgets.

 

La bande dessinée d’entreprise en vidéo propose de faire vivre une bande dessinée en zoomant sur les différentes cases et en recourant à des voix off pour les dialogues et le texte narratif. Un peu comme un audio livre auquel on ajoute ici l’image, cette technique donne du relief à la BD. On garde l’esthétique propre du neuvième art tout en l’animant avec des mouvements de caméra et une bande sonore.

 

L’effet est saisissant. On est à la frontière des arts graphiques et audiovisuels. Cela se remarque au premier coup d’œil. Le jeu de zoom mime le parcours de lecture et préserve l’effet de suspense qu’on trouve dans les meilleures BD.

Comment générer des ventes à partir de sa communication vidéo ?

La bande dessinée d’entreprise a, par son caractère nouveau, une bonne attractivité. Le storytelling permet de faire passer un message en utilisant le vecteur des émotions. Celles-ci vont toucher plus profondément l’audience.

 

Il faut ensuite, à la fin de la vidéo, faire un appel à l’action en adéquation avec le message. C’est le fameux « call-to-action » où il est possible de nouer une relation plus étroite. On peut par exemple offrir un contenu additionnel afin d’obtenir une adresse email et faire entrer de nouveaux prospects dans sa liste d’emails.

 

On peut également proposer une promotion, une offre limitée dans le temps sur un produit ou un service spécifique.

 

On peut également créer une web-série et inviter une personne à la suivre, là encore en communiquant son email.

 

On peut imaginer plusieurs scénarios faisant intervenir la vidéo pour donner plus de visibilité à la marque et étendre le nombre de ses prospects.

Comment captiver le public cible ?

Une fois que le caractère original du format a attiré l’attention de son public cible, il faut l’accrocher pour de bon. Et pour cela, rien de tel qu’un bon storytelling en bande dessinée. Oui, parce que ça raconte une histoire !

 

Tout l’intérêt du format BD en vidéo, c’est qu’il s’agit de romans graphiques en quelque sorte. Et le pouvoir du « il était une fois… » est considérable sur l’être humain. Le storytelling garantit un plus grand intérêt et une meilleure écoute de la part de l’audience.

 

Tout le monde aime les bonnes histoires.

vidéo interactive, bien ciblée

Une expérience unique

Pour proposer ce format vidéo, VideoTelling s’est associé à un expert de la bande dessinée, et qui est l’inventeur de ce concept. C’est une approche audiovisuelle unique. VideoTelling apporte son savoir-faire en storytelling et son pool qui comptent beaucoup d’autres artistes, illustrateurs, mais aussi storyboarders et comédiens (pour les voix off).

 

La bande dessinée permet aussi de choisir parmi un large éventail de possibilités. Il y a le type de dessins : plutôt réaliste ou au contraire cartoon. Il y a les genres : policiers, western, science fiction, super héros, aventure… Avec le dessin, il n’y a pas de limites à l’imagination.

 

On peut également mettre une bonne dose d’humour, pour alléger le traitement d’un sujet sérieux. Ou bien, on peut utiliser le dessin pour rendre plus clair un sujet complexe.

Ménager son budget

La bande dessinée d’entreprise en vidéo permet d’optimiser les coûts de communication. Elle est plus simple et moins lourde (sur le plan de la logistique) à réaliser qu’une prise de vue réelle.

 

Son caractère novateur et son usage de l’esthétique et de la narration BD lui confèrent un bon impact sur le public cible. Elle est susceptible de susciter de l’engagement sur les réseaux sociaux (de Facebook à YouTube, en passant par Instagram avec sa chaîne de télévision IGTV).

 

Cela se traduira avec un habile appel à l’action par un accroissement de votre chiffre d’affaires.

On en parle ?

  • Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par VideoTelling afin de pouvoir vous recontacter, répondre à vos questions, vous proposer des offres de services correspondant à vos besoin et vous informer des actualités de VideoTelling le cas échéant.Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées à VideoTelling.Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier ou supprimer de nos fichiers en contactant : contact@videotelling.fr