L’apparition d’internet a accéléré le rythme de la planète dans à peu près tous les domaines. De manière tout à fait remarquable. A tel point que nous pouvons être victime de l’illusion que le web nous donne accès à tout, tout de suite, gratuitement. C’est le cas des logiciels vidéo gratuits que l’on peut télécharger sur de nombreux sites internet, qui s’accompagne de l’idée de réaliser un film en 2 ou 3 clics. La gratuité exerce un attrait certain auprès du public. C’est donc un hameçon de premier choix pour générer du trafic sur son site internet. Mais que veut dire « gratuit » ? Et vous dit-on vraiment tout ?

logiciel-de-video-gratuit





Présentation des logiciels gratuits


Sur internet, vous pouvez télécharger un logiciel de création vidéo gratuit sur le site movavi.com. Gratuit ? En fait, pas vraiment. Vous pouvez télécharger une version d’essai pendant 7 jours. Pour une licence personnelle, il faut débourser 50€ et pour une licence professionnelle, c’est le double. Dans les termes et conditions, il n’est pas clairement dit à quelle fréquence la licence est renouvelée. Finalement, la tarification est floue. Il s’agit d’un bon exemple où la gratuité est utilisée comme appât pour un service payant.

 

Il existe aussi des logiciels qui permettent de réaliser ses propres vidéos en whiteboard animation, animation sur tableau blanc. Videoscribe, Explee, Truscribe offrent chacun un mois d’essai gratuit. Ils fonctionnent ensuite avec des formules d’abonnement, comme des forfaits de téléphones mobiles.

 

On trouve aussi sur internet des logiciels de montage vidéo gratuit. Certains sont offerts avec l’achat d’un ordinateur, Movie maker pour Windows et iMovie pour Apple. Dans les logiciels de montage gratuits intéressants, il y a aussi Kdenlive et Avidémux.

 

Il existe de nombreux tutoriels qui donnent des conseils pour réaliser son propre film. Voici les éléments clés sur lesquels se former : le scénario ou le brief, le storyboard, le cadrage, la lumière, la prise de son, le montage, le bruitage et la musique. Pour chacune de ces étapes, vous trouverez des conseils précieux. En cliquant ici, vous découvrirez nos tutoriels en vidéos.

 

La gratuité est relative et bien souvent les sites l’utilisent pour séduire des prospects et leur vendre des services. Il existe bel et bien des logiciels de montage gratuits mais tout dépend de l’usage que vous souhaitez faire des films produits. Ils conviendront tout à fait pour un usage personnel et récréatif. Ou bien vous pouvez les utiliser pour commencer. Mais bien souvent, ils ne vont pas convenir pour une utilisation professionnelle.

 


Logiciels gratuits, ce qu’on ne vous dit pas


Vous pouvez télécharger un logiciel vidéo gratuit et consulter sur internet des tutoriels pour vous former dessus. Cela nécessite donc un temps d’adaptation et de prise en main. Même un logiciel rudimentaire demande de la pratique.

Bien souvent les premières vidéos que vous réaliserez seront très chronophages.

Même si l’argumentaire de vente prétend que vous pouvez produire un film « en quelques clics », cela ne devient vrai qu’une fois que vous serez familiarisé avec le logiciel, après de nombreux tests, essais et erreurs. Bien souvent, c’est après s’être trompé et avoir cherché la solution pendant des heures qu’on maîtrise certaines astuces des logiciels de montage. La gratuité a donc un coût en termes de temps.

 

Il faut également prendre en compte le fait que les logiciels vidéo fonctionnent avec des effets préprogrammés. Ces effets sont limités. Les logiciels de whiteboard animation ont des banques d’images. On pourra donc trouver les mêmes effets ou les mêmes illustrations dans d’autres films, voire dans celui de vos concurrents, ce qui pourra nuire à votre crédibilité. Le faible coût des logiciels donne aussi une faible latitude dans les moyens.

 

Enfin, il y a la question de la qualité. Sur notre page “le film corporate”, nous avons abordé l’épineux problème de la qualité versus la quantité. Il n’en demeure pas moins que les logiciels gratuits ou low cost ont une qualité moindre. Même s’il faut toujours privilégier la quantité, on ne peut pas faire trop de compromis sur la qualité.

 


Gratuité versus investissement


La gratuité exerce un attrait sur nous car elle offre un avantage immédiat. Cet avantage est visible. Ce qui l’est moins, ce sont les bénéfices que cela va nous apporter dans le futur. En cela, vous avez peut-être déjà fait l’expérience de choses offertes gratuitement dont les bienfaits se sont avérés nuls.

 

Cela demande parfois un effort de penser en termes de futurs. Nous avons tellement de sollicitations dans le présent. Et pourtant, c’est en se projetant que l’on peut envisager l’expansion, les progrès. Penser en termes de futurs conduit à une philosophie de l’investissement et de l’utilisation de vos ressources pour créer des bénéfices futurs.

 

En ce sens, la gratuité peut vous coûter cher. Obtenir un résultat vraiment professionnel est clé si vous souhaitez un film pour votre site e-commerce ou pour faire connaître votre entreprise. C’est votre image qui est en jeu. Un film non professionnel, banal, vous fera perdre des prospects ou des soutiens. C’est le chiffre d’affaires que vous auriez pu faire et que vous ne ferez pas.

 

En travaillant sur une stratégie marketing, en envisageant ce que vous apportent un spot publicitaire, une vidéo de présentation ou un film produit, au final, le retour sur investissement peut être bien au-delà de la mise de départ.

 

A Videotelling, nous croyons que la compétence est reine et nous travaillons pour que chaque vidéo réalisée soit complètement unique mais aussi avec un haut degré de perfection. Nous réalisons des vidéos sur mesure. Et nous avons fait en sorte que l’investissement soit minime, pour maximiser le retour sur investissement.

 

  • Téléchargez notre livre blanc

 

1 réflexion sur « Logiciel de vidéo gratuit : ce qu’on ne vous dit pas »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.