Le renouveau de l’e-learning :
le module de formation

De nouvelles formes d’e-learning sont en train de naître. Tirant les enseignements des insuffisances des modules de formation à distance antérieures, l’apprentissage professionnel opère sa mue. Il existe à présent des formes plus adaptées aux usages digitaux.

C’est notamment le cas de « Silhouette » un module de formation réalisé par Videotelling qui fait souffler un vent de fraîcheur sur le e-learning.

 


Un e-learning vivant


 

Certaines formations à distance ont parfois encore recours à des documents écrits, des brochures à lire ou même des slides PowerPoint. Enfer et damnation ! Dans une tribune publiée sur Business Insider UK, Paul Ralph, un professeur de mathématique affirmait : « le PowerPoint rend les étudiants bêtes et les prof ennuyeux. » Selon lui, les slides empêchent d’avoir des raisonnements compliqués. « Les diapos encouragent les profs à utiliser des Bullet points, des slogans, des schémas… Et découragent les analyses profondes qui prennent la complexité d’une situation en compte. »

 

Il s’agit également de modules de formation inadaptée à la transformation digitale de l’économie. La plupart des concepteurs e-learning l’ont compris, il ne faut pas faire trop long et il faut que ça vive. Le format du microlearning a ainsi gagné en popularité. D’une durée approximative de 3 à 5 minutes, la formation en microlearning est conçue pour s’intégrer à la journée de travail, dans une période de creux, afin de ne pas perturber la production. Certains employés peuvent même en profiter lors du trajet en transport en commun.

 

La capsule e-learning doit être courte, mais aussi dynamique pour maintenir l’intérêt de l’apprenant. C’est notamment l’usage de la vidéo qui apporte plus de vie. Là encore, la formation à distance a évolué. On délaisse les « talking head », c’est-à-dire le fait de filmer un intervenant qui fait une conférence et on a de plus en plus recours à l’animation dessinée sur tableau blanc (ou whiteboard animation), et au motion design. Plusieurs études montrent l’impact de l’animation sur la mémorisation, l’engagement de l’apprenant ou encore le plaisir pris dans l’apprentissage.

module e-learning

Le dernier reproche que l’on pouvait faire à la formation à distance, c’était le manque d’interactions. Un module e-learning doit mettre l’accent sur la mise en application, au travers d’exercices pertinents. Court, vivant (voire percutant) et pratique : aurions-nous réunis les ingrédients nécessaires pour la capsule d’apprentissage parfaite ?

 


Et l’humain dans tout ça :
un e-learning mixte


 

Lors du lancement des premières formations, on pouvait observer que de nombreuses personnes n’allaient pas jusqu’au bout. C’est la difficulté principale du e-learning : l’apprenant est livré à lui-même, seul devant son ordinateur ou sa tablette. Et s’il a une question qui sort du cadre du module ? S’il est perplexe devant un exercice ? La meilleure capsule e-learning ne peut remplacer totalement l’humain.

 

Autre tendance montante de la formation à distance, le blended learning, ou apprentissage mixte, répond à cette lacune. Il s’agit de mélanger le présentiel et le distanciel, de prendre en fait le meilleur des deux mondes. La théorie peut se faire par des modules (en microlearning par exemple) et pour la pratique, on fait appel à un formateur. On garde le rapport à l’humain tout en économisant en termes de temps et d’argent sur une formation lourde. On évite de pénaliser la production tout en développant la compétence de ses équipes.

 

Les formateurs aiment de plus en plus utiliser des supports vidéo pour ouvrir ou bien résumer la formation. Il ne s’agit donc pas d’opposer l’Homme à la machine. Nous ne sommes pas dans un cauchemar de James Cameron ou la vision halluciné des frères Wachowski. Ici, le e-learning et l’humain travaillent de concert pour une efficacité maximale.

 


Le module de formation silhouette :
un e-learning innovant


 

Réalisé avec Instant Learning, Silhouette est un module de formation innovant pour les vendeurs de prêt à porter. L’introduction de la thématique, puis celle de chaque chapitre a lieu au travers d’une vidéo dessinée produite sur mesure. Celle-ci, en motion design, pose la situation avec un bon storytelling ciblant notre apprenant. La mise en situation permet une forte identification de l’apprenant avec le sujet de la formation. Elle donne aussi un dynamisme qui donne de l’oxygène à l’apprentissage.

exemple e-learningLe module théorique élaboré avec des phrases courtes et claires, comporte également des exercices pédagogiques variés qui font appel à la mise en application : des quizz,  et des glissé-déposé. L’intérêt de l’apprenant est régulièrement alimenté entre les animations et les interactions pratiques. Le design plaisant des illustrations lui confère enfin un caractère ludique.

 

Les courtes vidéos sont réalisées sur mesure, c’est la marque de fabrique de Videotelling, le videotailor. Absolument unique, chaque film est créé par des artistes qui n’ont recours à aucune bibliothèque d’images. Depuis le scénario, jusqu’à l’enregistrement de la voix off, en passant par le storyboard et le dessin, c’est une équipe appliquée qui conçoit et assemble chaque pièce.

 

Et demain ? Il existe déjà des logiciels d’automatisation en 3D qui mettent à porter du porte-monnaie l’animation 3D. Cela permettra notamment de développer les mises en situation avec des personnages en 3D.

Obtenez une étude gratuite 
Remplissez le formulaire ci-dessous :