Comment fédérer ses équipes et leur faire adopter ce tournant majeur, la transformation digitale de l’entreprise, en utilisant la vidéo ? On compare souvent la révolution numérique à une lame de fond, un tsunami ou encore un séisme ! Ces expressions sont symptomatiques des peurs que cristallisent le phénomène.

engager vos équipes à la Transformation digitaleC’est très compréhensible étant donné que la digitalisation de l’économie est un changement imposé à l’entreprise de l’extérieur et induit une transformation à marche forcée qui doit, en plus, se faire rapidement et inclure l’intégralité des services.

 

Un vrai casse-tête pour le management qui doit gérer l’humain, les inquiétudes, la formation, les résistances au changement, etc. Il dispose néanmoins d’un atout qui peut faire la différence entre le succès et l’échec : la vidéo.

 


Les entreprises françaises
en retard sur le digital


 

Le cabinet Ernst & Young a réalisé en 2016 une étude sur la maturité numérique des entreprises de taille intermédiaire (ou ETI) françaises qui montre que 35% d’entre elles ne sont pas du tout préparées au digital. A cela, on peut ajouter 34% qui sont dans un entre-deux. Elles sont “ouvertes à la digitalisation mais cela ne se concrétise pas dans l’entreprise.” Dans la même étude, il est précisé que 70 % des entreprises de l’échantillon n’investissent pas dans la formation de leurs salariés afin de les préparer aux enjeux du numérique ; et 83 % ne procèdent pas à une analyse des données comportementales de leur client.

 

Dans la troisième édition du baromètre Lab “Digital et social”, réalisé par l’agence de conseil Idaos, on apprend que 91% des entreprises françaises considèrent le digital comme essentiel pour leur développement, mais qu’un tiers d’entre elles n’a pas identifié le moyen de procéder. C’est l’éternel écart entre la théorie et la pratique, ou plus précisément entre la conscience d’un problème et la mise en œuvre des solutions.

 

Or la qualité d’un management se mesure précisément dans la réduction de cet écart, dans la capacité à identifier, puis résoudre les défis propre à l’activité de son organisation. En l’occurrence, cela signifie : comment survivre à une lame de fond ou un tsunami. Voire même, comment les utiliser à son avantage.


La résistance au changement


 

L’écueil auquel se heurtent les cadres, ce sont les habitudes de ses équipes, qui ont sans doute bien fonctionné pendant des années. L’autre récif qui menace de couler par le fond le navire, c’est la non-exécution des plans. L’évolution prend du temps, est freinée, ou bien ce qui est demandé n’est tout simplement pas fait. En réalité, il existe une grande variété de résistances au changement, le tout résultant dans le fait que l’entreprise reste sur le quai alors que le train de la 4ème révolution industrielle prend son départ.

 

Encore une fois, la transformation digitale est un changement particulier. Il englobe tous les départements, pas seulement le marketing, la communication et le commercial. Il touche les systèmes d’information, la gestion des données, la logistique, les RH, la relation client, le management, tout ! Les nouvelles technologies modifient en profondeur les usages. On assiste en fait à une métamorphose des entreprises.

 

Par ailleurs, les relations au sein de l’entreprise s’inversent. Ce ne sont plus les baroudeurs ou les anciens, qui vont former les jeunes, ce sont ces derniers qui, parce qu’ils sont nés avec le digital et qu’ils ont grandi avec, constituent vos troupes d’élites. Mais il ne suffit pas d’avoir quelques employés à l’aise avec l’e-économie. Vous devez instaurer une culture du numérique partagée par tous.

 


Utiliser la vidéo pour accomplir
la transformation digitale


 

La digitalisation de l’entreprise est un processus interne et il doit d’abord être bien compris. La nécessité du changement doit être partagée par tous les employés. Il ne suffit pas que le management l’ait intégrée. Recruter un Chief digital officer ou « directeur du numérique » est une chose mais évangéliser son staff en est une autre. Créer une vidéo sur mesure afin d’illustrer les besoins, les difficultés et les solutions concernant la transformation digitale peut vous économiser du temps et de l’énergie. Quelques images valent mieux qu’un long discours. Un film d’animation court, direct et ludique suscitera l’intérêt et pourra être diffusé et rediffusé de manière à sensibiliser tout le monde.

 

Cette première utilisation dans la communication interne doit s’accompagner d’un travail de fond. C’est ici qu’intervient la formation e-learning qui peut être combinée avec des ateliers en présentiel, pour une pédagogie approfondie. Il est assez simple de démystifier la transformation digitale, une fois que les notions de base sur lesquelles elle repose sont expliquées. Nous avons réalisé un petit glossaire à ce sujet et nous pouvons le mettre en image. Une vidéo explicative dessinée permet de graver dans l’esprit de vos équipes les concepts clés. L’objectif de la formation étant qu’ils soient complètement à l’aise avec le numérique et ses nombreuses applications.

 

Vous aurez alors bien avancé dans la constitution d’une culture digitale au sein de votre entreprise. Une fois qu’on a une connaissance de ses fondements, il est plus simple de procéder à la mise en œuvre des changements. Les solutions apparaîtront plus facilement. Mais surtout, vous aurez créé une dynamique chez les employés. Et il se peut très bien que la crainte d’être ubérisée se soit muée en goût prononcé pour le numérique. N’oubliez jamais que lorsqu’il y a des risques, il y a aussi des opportunités.

 

A ce stade, vous aurez peut-être envie d’utiliser la vidéo pour vous faire connaître sur la toile. Et vous aurez raison. Une étude montre qu’en 2014, 50 % du trafic mobile bénéficie à la vidéo. 78 % des internautes visionnent au moins une vidéo par semaine sur Internet et plus de la moitié le font quotidiennement. L’entreprise Cisco pense que le trafic vidéo représentera 69 % du trafic Internet en 2018.

 

Ce sont 3 domaines clés où la vidéo explicative peut faire la différence face à vos concurrents : la communication interne, le e-learning et la communication externe. Des start-ups jusqu’aux entreprises du CAC 40, l’animation séduit par son impact, sa pédagogie et son caractère ludique. C’est pourquoi de plus en plus de managers la plébiscitent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.